Retour de Montréal et Toronto

Timbre Canada
De retour d’une semaine au Canada. Je tenais à visiter l’exposition Claude Tousignant au musée d’Art contemporain de Montréal Dans une section du Musée d’art contemporain de Montréal il est possible de lire une lettre de Paul-Emile Borduas, il dit de Riopelle « Longtemps après son passage se fait encore sentir un reste de déplacement » Une phrase qui fait écho en moi, j’ose croire avoir impulsé une volonté de changement dans la vie de certaines personnes au cours des dernières semaines. Pour en revenir à Paul-Emile Borduas qui a été le chef de file du mouvement Automatiste au Québec et le principal rédacteur du manifeste historique québécois Le Refus Global. Il a aussi enseigné la peinture à l’école du meuble de Montréal et a déjà eu comme élève Jean-Paul Riopelle. Au regard de la proximité que Riopelle avait acquise auprès d’André Breton théoricien des surréaliste. Il fondait beaucoup d’espoir sur le rayonnement que Riopelle pouvait obtenir pour une meilleure diffusion des peintres québécois dans le monde.

L’expo Imagine John Lennon et Yoko Ono au Musée des beaux-arts de Montréal est très bien par contre c’est le type d’expo « surtout » interactif. Certes elle véhicule un message qu’il est toujours important d’entendre. Mais sur le contenu c’est un peu anecdotique, surtout au regard de la contribution de Yoko Ono sur la scène artistique américaine. J’ai aussi profité de mon séjour au Canada pour aller déambuler dans les rues de Toronto.

Les commentaires sont fermés.