Madère

On peut aisément pardonner à l’enfant qui a peur de l’obscurité, mais la vraie tragédie de la vie, c’est lorsque les hommes ont peur de la lumière.

-Platon

Hôtel The Vine Grâce à Nini Andrade le centre de Funchal dispose d’un 5 étoiles hors du commun, aussi sophistiqué qu’exubérant. L’architecte d’intérieur très inspirée, y a multiplié les clins d’œil à son île natale : ici, des sarments de vigne, là des galets comme sur les trottoirs de Funchal, et sur le toit-terrasse, une piscine à débordement chauffée, et un bain à remous de 20 mètres de long, offrant une vue sur le fort de Sao Joao et les montagnes, récemment récompensé par le Leading Design Hotel en 2013 et 2014.

Centro das Artes Casa das Mudas à Calheta: Une série de bâtiment épurés, gris anthracite posés comme des boites grises sur le rebord de la falaise. L’architecture du bâtiment a permis à son auteur d’être nominé pour le très convoité prix Mies Van der Rohe en 2005. Le mécène Jose Berardo (l’un des plus grands collectionneur portugais) prête régulièrement des œuvres de sa collection.

Musée des Arts Sacrés Ultima Ceia une étonnante installation de sculptures sur bois réalisée par Manuel Pereira en 1652. La cène avec 13 personnages, Jésus et 12 disciples dont Marie-Madeleine. Ce qui étonne ce n’est pas la présence de ce seul personnage sans barbe, puisque depuis le Quattrocento (début de renaissance 1450-1500) Marie madeleine apparaît régulièrement lors des représentations de l’Eucharistie, mais c’est sa proximité sans équivoque avec Jésus, elle semble apaisée et a les yeux fermés alors que Jésus l’enlace de son bras.

Piscines naturelles de Porto Moniz Un dédale de bassins naturels que la houle emplit à chaque marée et l’un des musts de Madère. L’on vient de partout pour barboter au milieu des anciennes coulées de lave.