Andalousie

Road-trip d’une semaine dans la péninsule ibérique plus précisément en Andalousie, villes dans l’ordre d’apparition dans le clip Malaga, Puerto-Banus, Gibraltar, Vejer de la frontera, Cadix, Séville et Grenade. Nous avons profité de notre passage dans cette région pour visiter particulièrement deux lieux intéressants dans le merveilleux monde de l’art contemporain.

Fundación Montenmedio Arte Contemporáneo situé dans une haciendas le NMAC dispose d’un parc en pente où avec de nombreuses sculptures, notamment l’œuvre très impressionnante de James Turrell « second wind 2005-2009 » aussi la fondation dispose de quelques baraquements avec des œuvres variées (photographie, sculpture, installation). Si vous passez vers Vejer de la Frontera, il ne faut pas hésiter et prendre un instant pour parcourir le parc des sculptures.

Le Centre andalou d’art contemporain offre un aperçu général des tendances artistiques développées en Espagne depuis le milieu du XXe siècle jusqu’à nos jours. La collection inclut entre autres des œuvres de Luis Gordillo, Candida Höfer, Rebecca Horn, Pablo Palazuelo, Zobel, Joseph Kosuth et Louise Bourgeois. Le musée s’intéresse également à l’histoire de la créativité contemporaine andalouse par rapport à d’autres contextes artistiques nationaux et internationaux. De plus, le Centre andalou d’art contemporain puise dans ses fonds pour présenter une série d’expositions thématiques abordant certains des principaux sujets de la création artistique contemporaine.

Nous avons eu le plaisir de séjourner à Hotel V de Vejer de la Frontera. Un hôtel de grand luxe de 12 chambres, mais qui se mérite au centre d’un village labyrinthe en pentes, les voyageurs qui ne voyagent pas léger s’abstenir. Une fois le seuil de la réception franchie l’effort en vaut la peine. L’hôtel bénéficie d’un emplacement unique au point le plus haut d’un village andalou à quelques kilomètres de Cadix, le bâtiment extraordinaire du 16 siècle. Depuis la terrasse vu magnifique sur la chaine de l’Atlas marocain. Le propriétaire est le décorateur Jean van Gysel.