Madrid – Musée du Prado – Centre d’art de la reine Sophie


De retour de Madrid, quelques mots concernant les expositions visitées, notamment celle de Joaquín Sorolla au Musée du Prado. Nous avons ressenti beaucoup de poésie devant l’œuvre de Sorolla. J’avais un intérêt sur l’impressionnisme ici espagnole qui s’était atténué avec le temps. Après la visite, cet intérêt s’est vraiment renouvelé.

Le Musée Thyssen couvre l’ expo de Matisse durant sa période de 1917-1941, illustré par près de 80 œuvres  (peintures, dessins mais également sculptures) provenant d’une cinquantaine d’institutions différentes. Anecdotique j’ai revu un tableau de Matisse « femme assise dos à la fenêtre » de la collection du musée des Beaux-arts de Montréal vu en avril dernier. Sur les étages supérieur la collection permanente, ne rien manquer devient vite complexe dans le dédale des salles, j’ai beaucoup aimé la fin de la visite, dans l’espace plus contemporain.

Notre coup de cœur a été le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, là par contre nous sommes dans un tout autre registre, essentiellement des œuvres de 1900 à nos jours. De l’immense mobile de Calder dans le jardin à Gernica de Picasso monumental chef-d’œuvre, symbole de la culture opposée à la violence et le symbole de la création artistique opposée à la destruction de la guerre. Une visite formidable, un très beau moment. Même quelques jours plus tard, cette visite reste très présente en nous.

PhotoEspana est l’une des manifestations artistique les plus populaires au monde. En 10 ans et environ 5 millions de visiteurs, cette année 20 expositions officielles sont réparties un peu partout dans la ville. Nous en avons fait plusieurs mais celle de Annie Lebovtich me prouve bien qu’elle n’est pas une photographe exceptionnelle.

Le Musée d’art contemporain de Madrid est un peu en dehors du circuit touristique culturel habituel de Madrid, mais c’est un petit détour qui en vaut la peine. Ce musée est composé essentiellement d’œuvres picturales abstraites, avec aucune installation artistique contemporaine. Mais c’est un endroit calme qui se visite très bien.