Palazzo Grassi Venise

Loin des lourdeurs administratives française et de l’ile Seguin c’est au abord du grand canal de Venise que François Pinault à choisi de présenté sa collection d’Art Contemporain. Dans un palais du XVIIIème siècle, rénové par l’architecte japonais Tadao Ando (un architecte autodidactique). Construit pour la riche famille bolognaise des Grassi entre 1748 et 1772, il est l’un des derniers palais construits à Venise avant la chute de la République de 1797.

Acquis pour seulement 29 millions d’euros, ce fleuron du patrimoine de la cité des Doges a été rénové en un temps record. Après seulement 5 mois de travaux et 5 millions d’euros, le palais ouvre ses portes en avril 2006. Son architecte Tadao Ando, imprégné des traditions japonaises, mais aussi admirateur du Corbusier, a accompli un travail de rénovation préservant la pureté des volumes (5 000 m² et 40 salles d’exposition), dont la sobriété et la finesse sont unanimement saluées.