Conversation avec Pierre Bergé

Pierre Bergé

Pierre Bergé est un nom étroitement lié à celui de Yves Saint Laurent, dont il a créé la maison de couture et assuré la gestion de cette maison pendant plus de quarante années.  Chef d’entreprises – il fut également directeur de théâtre, président de l’Opéra national de Paris, fondateur des revues Globe, Courrier international et Têtu, et aujourd’hui président du Conseil de Surveillance du groupe Le Monde. On peut véritablement dire qu’il a sauvé le monde…

Pierre Bergé est aussi un homme engagé, créateur du Sidaction, mécène de nombreux chantiers de restauration et d’expositions. C’est une personnalité aux talents multiples, d’une culture exceptionnelle, passionné d’art et écrivain,  qui fut l’intime d’un immense créateur de mode dont il sut accompagner le génie et assurer le déploiement artistique.

– Il préparait la bataille, je m’occupais des munitions, des vivres et des troupes.

– La mode n’est pas un art, mais elle a besoin d’un artiste pour qu’elle existe.

– Collectionneur… un objet, deux une paire, à partir de trois c’est une collection.

– Notre premier achat une sculpture de Brancusi, après nous devions rester à un certain niveau.

– L’entreprise n’est pas faite que de produits, mais de gens qui font ces produits.

– Les livres, lors de mes années de coursier-libraire, j’ai été contaminé par le virus de la bibliophilie.

Voir l’ensemble de la conversation en vidéo