Art Paris + Guest

12e édition de Art Paris, la foire d’art moderne et contemporain qui a longtemps vécu en marge de la FIAC. Depuis 1999 alors que la FIAC émigre du centre-ville vers le Palais des expositions de la Porte de Versailles, quelques galeristes décident de créer aux mêmes dates une manifestation concurrente qui ferait plus de place au marché régional, au goût français et offrirait une alternative aux galeries évincés par le comité de sélection de la FIAC. Art Paris a dorénavant lieu au printemps et n’est plus une foire Off de la FIAC et tente de se hisser au même niveau que la FIAC

La centaine de marchands d’Art Paris à été inviter a devenir curateurs et à organiser des expositions dans leurs stands avec des confrères, mais aussi avec des musées, des architectes, des photographes, même un cuisinier ou un producteur de films pornographiques; près de la moitié ont accepté.

Des espaces pour des expositions thématiques en regroupant des marchands ont été créés, ceux de Saint-Germain-des-Prés, par exemple, qui présentent un modèle d’appartement de collectionneur. Art Paris s’est aussi adressé à des régions émergentes, comme l’Indonésie, la Finlande ou l’Afrique pour les faire entrer dans la danse du marché mondial. Art Paris s’appelle désormais Art Paris + Guests et son slogan est Just Art !

Pour la première édition d’Art Paris qui est sous sa responsabilité, il a déjà imprimé sa marque. «L’art est inséparable du style de vie, aime-t-il répéter, et de plus en plus de gens veulent y accéder.» Ce style, c’est le «cross-over», le croisement des modes d’expression et des activités. Il a invité la centaine de marchands d’Art Paris à devenir curateurs et à organiser des expositions dans leurs stands avec des confrères, mais aussi avec des musées, des architectes, des photographes, même un cuisinier ou un producteur de films pornographiques; près de la moitié ont accepté. Il a créé des espaces pour des expositions thématiques en regroupant des marchands, ceux de Saint-Germain-des-Prés, par exemple, qui présentent un modèle d’appartement de collectionneur. Et il s’est adressé à des régions émergentes, comme l’Indonésie, la Finlande ou l’Afrique pour les faire entrer dans la danse du marché mondial. Art Paris s’appelle désormais Art Paris + Guests et son slogan est Just Art! On ne peut être plus clair.

Mercredi, lors de la journée réservée aux professionnels, la surprise des visiteurs était palpable face au nouveau style des stands et des accrochages où l’art des années 1950 prend un véritable coup de jeune à côté des œuvres dernier cri, où surgissent des scènes artistiques qui n’avaient jamais accédé jusqu’ici à une foire de ce niveau. Quelques grands collectionneurs étaient aussi au rendez-vous. S’il faut encore attendre pour être sûr que le succès commercial le sera aussi, Art Paris a déjà montré les dents. Lorenzo Rudolf dit qu’il a cinq ans pour prouver qu’elles sont solides.

Art Paris + Guests jusqu’au 22 mars, Grand Palais, av. Winston-Churchill, Paris 8e. Tous les jours, de 11 à 20 h 30 (lundi de 11 à 18 h).